Biographie

BIOGRAPHIE

Né en 1979, Elio Di Tanna commence ses études musicales à l’âge de cinq ans.  Après avoir obtenu trois premiers prix au Conservatoire de La Courneuve (classe de piano de Jasmina Kulaglich) il entre par la suite au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Michel Béroff et Denis Pascal.

Il étudie par ailleurs avec Jacques Rouvier, Dimitri Bashkirov, Daria Hovora ou Paul Badura-Skoda.

En juin 2003, il parachève ses études en obtenant le Diplôme de Formation Supérieure de piano, puis en 2005, en musique de chambre, mention « très bien ».

Lauréat de plusieurs concours pianistiques internationaux (Brest, Barcelone,  Arcachon) Elio Di Tanna s’est déjà produit en France, dans toute l’Europe et aux Etats-Unis en récital, musique de chambre ou avec orchestre symphonique.

Depuis 2006, il est professeur-accompagnateur au Conservatoire  D’Aubervilliers – La Courneuve ainsi qu’au Pôle supérieur 93 depuis sa création.

Par ailleurs, il est pianiste pour le théâtre et la comédie musicale où il a notamment collaboré avec André Dussollier pour « Novecento » (récompensé d’un Molière en 2015); il a aussi partagé la scène avec Francis Huster (Sacha le Magnifique, La Guerre de Troie n’aura pas lieu), Jean Claude Drouot (Mozart, père et fils), Romane Bohringer (« Hemera », mise en scène par Panchika Velez), la Comédie Framboise (spectacle sur des musiques et textes de Boby Lapointe) et la Compagnie « à court & à corps » spectacle de cirque à la péniche opéra (mai 2003).

Il s’est produit à de nombreuses reprises pour la variété, la chanson française (Catherine Ringer/Rita Mitsouko) et le jazz (notamment le violoniste Florin Niculescu) en studio et sur scène, ainsi que de nombreuses prestations pour la télévision : TF1, France Télévision, Paris Première.

Il rejoint en 2016 l’équipe de Baloo production, en tant que compositeur et arrangeur, pour tous types de média : télévision, cinéma, internet.

Musicien éclectique, Elio di Tanna crée en 2017 son propre label discographique baptisé « BlueBerri », afin d’enregistrer et produire des projets qui lui tiennent à coeur. Depuis, deux disques ont vu le jour : la bande originale du spectacle « Novecento » mêlant compositions originales et standards de jazz;

« Arpeggione » en duo avec le violoncelliste Timothée Marcel (oeuvres de Schubert, Schumann et Debussy).