Musiques au pluriel

Musiques au pluriel


COMPOSITEUR ARRANGEUR


Non content d’être sur scène, Elio Di Tanna est aussi de l’autre côté du miroir, compositeur arrangeur pour Baloo Productions depuis 2017. Au sein de cette structure fédérant musiciens et comédiens autour de la production musicale pour l’image (fiction, documentaire ou publicité pour la télévision ou le Web), le spectacle vivant (théâtre, danse, comédie musicale) ou le livre-disque pour enfant, il imagine des jingles, des musiques pour jeux vidéo ou documentaires…

« Dans l’équipe de Baloo Productions, nous avons des compétences complémentaires les uns des autres. Moi qui ai toujours été un fan de synthétiseur, de programmation et d’enregistrement, je trouve un véritable épanouissement à composer en prenant appui sur l’image. »

Elio Di Tanna

Elio Di Tanna compose notamment la musique des publicités pour l’Hôtel Kyriad, et est associé à celle du documentaire Le Champ des possibles de Marie-France Barrier, diffusé sur France 5. France 2 diffusera très prochainement le film-documentaire Les Enfants maudits, de Cyril Denvers, dont Elio Di Tanna et l’équipe de Baloo Productions ont intégralement réalisé la musique. Des lettres écrites au début des années 1900, miraculeusement retrouvées, exhument l’histoire de milliers d’enfants, pour la plupart innocents, qui, pendant plus d’un siècle, en plein cœur de Paris, ont vécu un calvaire dans les geôles de la Petite Roquette.

« Ce film est bouleversant, et nous avons été très heureux de pouvoir travailler à la création de sa partie musicale. Pour répondre à l’image à la fois extrêmement intime et émouvante, nous avons fait le choix d’instruments acoustiques et d’une écriture très dépouillée, dominée par le piano, avec quelques parties de violon. »

Elio Di Tanna

ACCOMPAGNATEUR


Autre facette de la polyvalence d’Elio Di Tanna, plus pédagogique : son rôle d’accompagnateur en conservatoire. Il est en poste depuis 2006 au Conservatoire à rayonnement régional d’Aubervilliers-La Courneuve pour accompagner les jeunes instrumentistes des différentes classes musicales.

« J’ai appris l’accompagnement par ces classes-là, et j’ai commencé à être accompagnateur – de chœurs, de chorales d’école – alors que j’étudiais encore au Conservatoire de Paris. C’était une façon très efficace d’apprendre le métier. Cela me permettait également de combler des lacunes en matière de répertoire instrumental – les sonates, les grands concertos… – et de parfaire ma culture. »

Elio Di Tanna

Il préfère parler d’échange plutôt que d’enseignement, car les étudiants, qu’ils soient jeunes ou jeunes adultes, tous horizons confondus, lui apprennent beaucoup sur l’accompagnement. Lui leur confie son expérience, des conseils directement liés à sa pratique de la scène. Un juste retour des choses, selon lui, qui a grandi entre les murs de ce conservatoire. Elio Di Tanna est également accompagnateur au Pôle supérieur d’enseignement de la musique Seine Saint-Denis Île-de-France (Pôle sup’93) depuis sa création, auprès de jeunes adultes en formation supérieure.

« Ce sont des aspirants professionnels, avec qui je travaille un répertoire plus conséquent qu’à Aubervilliers, plus concertant aussi. L’échange est différent et très enrichissant. »

Elio Di Tanna